Soutenance de thèse

Monsieur Taha MNASRI soutiendra sa thèse en vue de l'obtention de son doctorat

  • date : Mardi 11 juillet
  • Horaire : 9h
  • lieu :  IUT de Laval - Amphi 1
  • sujet de la thèse : Synthèse enzymatique de lysophospholipides

Jury de la thèse :

  • Catherine SARAZIN, Professeur des Universités, Université de Picardie Jules Verne (rapporteur)
  • Jérôme LECOMTE, Chercheur HDR, CIRAD, Montpellier (rapporteur)
  • Benoît SCHOEFS, Professeur des Universités, Université du Maine (Examinateur)
  • Françoise ERGAN, Professeur des Universités, Université du Maine (Directrice de thèse)
  • Gaëlle PENCREAC’H, Maître de Conférences, Université du Maine (co-encadrante de thèse)
  • Josiane HERAULT, Maître de Conférences, Université du Maine (invité)

Résumé de la thèse :
Les lysophosphatidylcholines (LPCs), molécules amphiphiles, peuvent jouer le rôle d’un vecteur pour des acides gras d’intérêt. Ces molécules peuvent être synthétisées par voie enzymatique.

Ce travail a pour objectif de synthétiser des LPCs contenants des acides gras mono ou poly insaturés par voie enzymatique. La sn-3-glycerophosphatidylcholine (GPC), l’acide oléique (C18 : 1, 9), l’acide linoléique (C18 : 2, 6) et l’acide docosahexaènoïque (C22 : 6, 3) ont été utilisés comme substrats. Ces synthèses ont été réalisées par estérification sans solvant en utilisant une lipase immobilisée.

Du point de vue cinétique, une optimisation des conditions de la synthèse de l’oléoyl-LPC a été effectuée en étudiant chaque facteur d’une façon indépendante. Les conditions optimales sont : Lipozyme RM-IM (10% par rapport la masse totale des substrats), un rapport molaire de 20 (acide oléique /GPC), ni ajout ni élimination d’eau au milieu réactionnel, une température de 50°C et une agitation à 750rpm. Ces conditions permettent d’avoir 75% d’oléoyl-LPC en 24h. L’oléoyl-LPC a été purifiée sur une cartouche de silice et caractérisée par SM pour confirmer son identité.

L’optimisation de la synthèse de linoléoyl-LPC a été faite via un plan d’expériences. C’est une approche qui permet de varier simultanément les paramètres étudiés. Parmi les 17 combinaisons étudiées, une combinaison a permis d’obtenir 93% de linoléoyl-LPC en 6h. Ce résultat a été confirmé en répétant la manipulation 4 fois. Comme l’oléoyl-LPC, la linoléoyl-LPC a été purifiée et caractérisée par SM.

Des essais préliminaires ont montré que la synthèse de DHA-LPC est faisable. 30% de DHA-LPC a été obtenu au bout de 72h de réaction.

Enfin, il faut noter que la quantité produite de di-acyl-PC était toujours faible par rapport à celle de l’acyl-LPC. Ce dernier résultat est expliqué par une apparition faible du phénomène de la migration du groupement acyle.